Rétrospective 2022 & projets pour 2023

Post image

Hell’ow à tou·te·s ! Pour commencer, je voudrais vous souhaiter une bonne année. 🤗 Il est peut-être un peu tard mais j’ai repris mon activité professionnelle et j’ai tout de suite un peu moins de temps à dédier à l’écriture.

Comme je l’ai précédemment expliqué dans le tout premier article du blog, en 2022 je m’étais lancé un défi. Celui-ci était de lire au moins un livre par mois. Je ne me mettais pas d’autres contraintes, je lisais quand je le souhaitais et si j’avais envie de faire quelque chose d’autre, je ne m’en privais pas.

Et ce défi ce termine donc par un succès, vu que j’ai 16 livres à mon actif ! Et si on se faisait un petit topo ?

Sommaire

Mes lectures de 2022

Je ne vais pas classer mes lectures par ordre chronologique, mais plutôt par les notes que j’ai mis dans mon cahier de lecture.

Mes coups de cœur

Petit Pays de Gaël Faye : 🌟🌟🌟🌟🌟

C’est une histoire partiellement autobiographique que nous prodigue Gaël Faye, c’était mon cadeau de Noël (2021) de maon chéri et… wow. Quelle claque! On suit Gabriel, un enfant métis franco-rwandais habitant au Burundi. L’histoire nous raconte le génocide des Tutsis de ses yeux. Je n’ai jamais pleuré autant en lisant un livre. C’est magnifique, extrêmement violent, extrêmement triste. J’ai mis plusieurs jours à m’en remettre. Clairement un des tout meilleur livre que j’ai pu lire jusqu’à présent.

La Neuvième Maison de Leigh Bardugo: 🌟🌟🌟🌟🌟

J’en ai déjà parlé dans mon article dédié à ce livre, on suit Alex, jeune femme à l’université de Yale qui peut voir les fantômes et suit son cursus en travaillant également pour le Léthé, la neuvième maison. J’ai vraiment adoré les thèmes abordés, les personnages. Le second tome est sorti très récemment mais pas encore en français.

Le sang et la cendre de Jennifer L. Armentrout: ⭐⭐⭐⭐⭐

On suit Poppy, la Pucelle du Royaume, qui attend son Élévation et être destinée aux Dieux. Une fois que Hawke arrive dans sa vie, tout se boulverse et une romance nait entre les deux personnes. On suit cette romance mais également le chemin de Poppy dans ses réflexions, ses envies, ses peurs. Vous pouvez retrouver mon avis complet sur l’article précédent celui-ci.

Ceux qu’il nous faut retrouver de Joan He : ⭐⭐⭐⭐⭐

Une histoire sur deux personnes différentes : Cee, perdue sur une île déserte avec un robot pour lui tenir compagnie, qui survit en cultivant des légumes et qui tente de retrouver sa sœur. La seconde personne est Kasey, jeune scientifique sur une île éco-responsable dans un monde où la nature s’est tellement détériorée que la plupart des territoires sont devenus inhospitaliés à l’Homme. J’ai aimé le côté scientifique et science-fiction du récit de Kasey, les conséquences de l’activité humaine sur la planète, comment les humains vivent à cette époque, comment est architecturée la société de son île. L’histoire de Cey peut être semblable à celle d’une naufragée qui doit survivre pour retrouver sa sœur.

J’adorerais retrouver l’univers de l’autrice dans d’autre bouquin !

Maintenant que je vous ai partagée mes lectures préférées, et que si je fais ça pour chaque livre ça va être très long, la suite sera en liste avec une petite ligne d’explication. 😊

Les lectures que j’ai appréciées

Les récits que j’ai beaucoup aimé mais qui n’ont pas eu 5 étoiles dans mon cahier, mais plus que 3.

  • Caresser le velours (Sarah Waters, ⭐⭐⭐⭐) : l’histoire de Nancy, jeune écaillère qui tombe amoureuse de Kitty dans un Music-Hall et qui va finalement la suivre dans son périple dans le Londres de 1888. Une histoire d’amour entre les deux femmes, qui détaille avec justesse le saphisme à la fin du XXIIIème siècle. Entre homophobie, combats sociaux et red flags, c’était très intéressant de découvrir les relations lesbiennes à cette époque.
  • Neverwhere (Neil Gaiman, ⭐⭐⭐⭐) : L’histoire de Richard, un londonien comme les autres qui se retrouve dans le Londres d’En-Dessous alors qu’il n’a fait que sauver une jeune femme dans la rue.
  • Grande Couronne (Salomé Kiner, ⭐⭐⭐⭐) : conseillé par Ambre Chalumeau dans Quotidien, on suit une adolescente française dans les années 90 qui veut juste être comme les autres. Pour y parvenir, elle va user de moyens limités… une histoire qui a des côtés sombres, entre prostitution et viol. J’ai été ravie de retrouver l’ambiance des années nonantes (on dit comme ça par chez moi) qui raconte l’adolescence avec justesse.
  • Aristote & Dante découvrent les secrets de l’univers (Benjamin Alire Sáenz, ⭐⭐⭐⭐) : Aristote est un jeune homme vivant au sud des États-Unis d’Amérique, il rencontre Dante avec lequel il se lie d’amitié. Je ne pensais pas tomber sur un roman du genre mais j’ai été agréablement surprise ! Ça parle d’adolescence avec ses hauts et ses bas (sans être aussi trash que Grande Couronne), la naissance d’une amitié jusqu’à une relation romantique avec la découverte de l’homosexualité, une (très) belle histoire.
  • Leur sang coule dans tes veines (Rachel Burge, ⭐⭐⭐) : l’histoire d’une jeune femme londonienne borgne qui va rendre visite à sa grand-mère, mais chez qui réside une personne qu’elle ne connait pas… où sa matriarche est absente, avec un arbre étrange et des évènements surnaturels. Agréable lecture mais sans plus, certainement pas pour moi, je ne pense pas lire le tome 2.

Révisions de 2022

  • Trilogie La Reine de Cœur (Colleen Oakes), noté 5/5 puis 4/5 : assez déçue par la fin avec le recul. Ça reste une très belle histoire que j’ai dévorée. Vous pouvez retrouver mes articles sur les deux premiers tomes et mon retour sur la fin de cette trilogie.
  • Trilogie Lady Helen (Alison Goodman), noté 4/5 puis 3/5 : Angleterre, 1812, une époque que j’apprécie particulièrement ! Ce fut une des raisons pour lesquels j’ai lu ces bouquins. On suit Helen, jeune femme brillante à une époque où les femmes devaient rester chez elles et s’occuper de la maisonnée. Sauf qu’elle intègre le Club des Mauvais Jours qui combat les Abuseurs (des démons qui vivent en consommant la force vitale des humains) et développe des pouvoirs spéciaux qui proviennent de sa mère. Révision à 3 étoiles car, au fond, ça reste du (gros) jeunesse sur fond de triangle amoureux.

Mes déceptions

  • Jusqu’au dernier, (Finbar Hawkins, ⭐⭐) : histoire de vengeance d’une sorcière qui a vu sa propre mère se faire assassiner devant ses yeux. Elle commence alors à traquer les meurtriers “jusqu’au dernier”. Vraiment dommage que ça ne soit pas plus développé. Malheureusement, le destin de ce roman était de finir dans une boîte à livres pas trop loin de chez moi.
  • Seul un monstre, (Vanessa Len, ⭐) : Honnêtement ? Je n’ai même pas envie d’en parler davantage. Je dois encore faire l’effort de le mettre dans la boîte à livres.

Statistiquement, ça donne quoi ?

Étrangement, j’ai envie de faire quelques statistiques sur tout ça. Donc sur 16 livres, nous avons :

  • 68% écrits par des femmes.
  • 56% se déroulent dans des endroits qui existent réellement (Londres, université de Yale, etc).
  • 25% sont réalistes, c’est-à-dire qui ne sont pas de la SF, fantasy ou fantastique. Leurs histoires auraient très bien pu être réelles malgré que la totalité de mes lectures soient des fictions.
  • Une moyenne totale de 3 étoiles.

Mes attentes et projets pour 2023

Et bien, sans plus attendre, je garde mon objectif minimal de 12 livres cette année ! Je ne peux que conseiller la lecture. Cependant, je suis assez mitigée sur la diversité dans mes lectures. C’est pourquoi, cette année, je vais me mettre quelques contraintes en plus.

Déjà, je voudrais continuer les aventures de Poppy & Hawke ainsi que celles d’Alex & Darlington. Je ne peux clairement pas passer à côté. En termes de style, j’aimerais lire davantage de littérature générale, comme Orgueil et préjugés (Jane Austin), README.txt (Chelsea Manning), Jolies choses (Janelle Brown) ou encore Tout garder (Carole Allamand). Plus de littérature pour adulte aussi, d’une certaine manière… même si j’avoue avoir craqué dernièrement pour Sous la porte qui chuchotte de TJ Klune. 😳

Ça fait aussi des mois et des mois que je lorgne silencieusement sur les « bookstagrams ». Je trouve ça juste beau, esthétique. Traîtrise envers la libriste que je suis, je me suis donc fait un compte Instagram sur lequel j’espère partager de jolies choses aussi, moins détaillées qu’ici, certes, mais c’est aussi un aspect que j’aime beaucoup avec les livres : on peut les prêter, les offrir (physiquement), mais ce sont aussi de beaux objets de manière générale, alors j’ai pris la décision de me lancer doucement, sans objectifs particuliers, juste prendre du plaisir à faire ça. J’ai un compte un peu plus personnel sur Pixelfed où je partage des photos de mes furets, les voyages que je peux faire avec maon chéri ou simplement des photos que je prendrai prochainement vu que c’est également quelque chose que j’ai envie de faire.

En tout cas, je prends beaucoup de plaisir à écrire des articles pour ce blog. Je mettrai prochainement des commentaires. Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à me contacter par la page de me contacter ou, si vous avez Instagram, sur mon profil qui est dorénavant en bas de chaque page du blog.

Vous pourriez aussi aimer